Plougonvelin, Bretagne, France.

Mes parents avaient loué il y a deux ans une petite maison dans cette commune, qui se trouve à 25 kilomètres de Brest, plus précisément au Trez Hir. Amateurs de marche, le GR34 passe par là!! Ils ont tellement aimé l’authenticité du lieu qu’ils ont reloué la même maison, et nous les avons rejoints.

Que faire dans le coin?

Au Trez Hir même, de belles plages sans pratiquement aucun touristes sont à votre disposition. Voici quelques photos de la plage, où l´on peut se sentir à certains moments un peu sur Mars… Si jamais il fait moche, n´hésitez pas à aller à l´espace aquatique, avec une piscine à l´eau de mer, un grand bassin pour enfant, deux toboggans, et en option jacuzzi et sauna. Attention, comme je l´ai dit, Plougonvelin est une petite commune, mais il me semble intéressant de faire un article sur ce bel endroit, car loin des sentiers battus, elle permet tout un éventail de possibilités.

 

—> Une journée « tranquille »? Ça va dépendre de vos choix… Dirigez vous à la plage des trois curés, une petite crique où il vous faudra descendre des escaliers pour y accéder.  C´est un très bel endroit pour y passer un bout de matinée. L´après-midi, marchez jusqu´au  fort de Bertheaume, un endroit magnifique. Deux options: la soft, une visite lambda, ou une visite aventure, où un parcours vous est concocté avec tyrolienne, escalade, spéléo… (Ne me posez pas de questions sur ce parcours… 😉 )

—> La pointe Saint-Matthieu, un site magique… Pour y accéder, vous avez évidemment la voiture et le bus, mais le mieux et d’emprunter le sentier des douaniers ! Vous pouvez y aller depuis Plougonvelin (mais le GR34 ne longe pas tout le temps le bord de la mer), ou depuis le Conquet, ce que je vous conseille : la sensation de voir apparaitre la pointe Saint Mathieu au détour d´une falaise restera (je l’espère) sûrement ancrée en vous pendant longtemps…  Compter une petite heure et demie depuis le Conquet. En face, vous pourrez admirer l’île d’Ouessant et l´île Molène, mais nous y reviendrons 😉

Le site est composé d’un cénotaphe, d’un sémaphore, d’un phare et d’une abbaye où depuis chaque coin l’on découvre une perspective incroyable. Autant vous dire que l’ensemble est un lieu que je trouve magique… Vous pouvez loger à la pointe, ou y manger, (le restaurant gastronomique)[http://www.pointe-saint-mathieu.com/fr/restaurant-bretagne.html] est mortel, mais la brasserie est aussi très savoureuse.

—>Le Conquet, une journée  à part : Prenez le bus ou empruntez la voiture (passez par l’office du tourisme car le parking est payant, il se situe à côté de la mairie) pour y accéder. C’est aussi une bonne option pour y séjourner, mais attention, vous y trouverez quand-même plus de touristes, néanmoins le Conquet reste une ville très calme (de moins de 3000 habitants). Les petites maisons en pierres et fenêtres bleues, le calme, la mer qui entoure pratiquement la ville…

Mais le Conquet, c’est aussi la presque-île de Kermovan, séparé de la ville par la ria. Pour y accéder il vous suffit de traverser la passerelle du Croaë, qui selon les marées vous fera passer par dessus la mer ou par le sable fin… Comme nous n’étions pas seuls nous n’avons pas fait entièrement le tour de la presque-île. Deux options: le tour de l’île, qui ne s’avère pas très difficile, ou un sentier qui traverse l’île, beaucoup plus rapide.

Pour se restaurer au Conquet, nous sommes allés au relai du vieux port, avec un prix un peu plus élevé mais des plats élaborés, ainsi qu’au hangar du pêcheur, avec des produits bruts, super frais, ainsi qu’une bonne ambiance!

—> Aussi, vous dirigeant vers Brest, une belle promenade vous fera saluer la petite vierge qui veille sur les marins, vous passerez par plusieurs plages. Vous pouvez vous restaurer dans l’un des deux restaurants de Trégana.

 

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑