Grenade, Andalousie, Espagne.

​Nous sommes arrivés à Grenade (Granada) depuis Valence (Valencia) en train, puis en bus. Le trajet, bien que long (environ 6h), nous permit d’admirer les champs d’oliveraies, typique de l’Andalousie. Il s’agissait pour moi de ma première petite excursion dans cette partie de l’Espagne, qui est aussi la deuxième en superficie, et la première en population du pays. Grenade a donc été le point de départ de notre séjour. On pourrait décrire cette ville comme un lieu chargé d’histoire, avec un mélange d’influences espagnoles, marocaines et gitanes, dans lequel règne une ambiance estudiantine et touristique. Les principaux quartiers sont la Plaza Nueva, l’Albaicin, le Realejo… Mais vous y irez avant tout pour l’Alhambra.

l’Alhambra

Joyau de la culture maure, cette acropole médiévale traduit toute la richesse et la complexité de l’histoire de Grenade. On comprend pourquoi elle a été classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Vous y trouverez:
– Les palais nasrides (Le palacios nazaries) : héritage musulman, ils ont été bâti et enrichi par les différents souverains maures au XIVème siècle avant d’être cédés aux rois catholiques à la fin du XVème siècle. Les palais encore intacts seront sans doute la partie la plus impressionnante de votre séjour. Nous avons été stupéfaits par la richesse des calligraphies, les stucs, les arabesques et les motifs géométriques… Une visite nocturne est aussi possible, et vous fera sans doute voyager dans le temps, pour l’ambiance.
– L’Alcazaba : la forteresse (XIII, XIVème siècle) qui abritait autrefois les soldats est aujourd’hui en ruine. Depuis ce lieu stratégique, vous pourrez voir toute la plaine de Grenade.
– Généralife (ou « jardin de l’architecte ») avec ses allées, patios, bassins, fontaines…
– Le palais de Charles Quint (Le Palacio de Carlos V), que nous n’avons pas eu le temps de visiter.
Vous pourrez tout faire à pied depuis la place centrale (la plaza Nueva). Prevoyez au minimum une grosse demi-journée. Notre conseil : planifiez votre visite. En effet, le site est envahi par plus de 6000 touristes par jour ! Préférez les mois calmes, ou les premières et dernières tranches horaire. Pour le palais Nasrides, réservez à l’avance sur www.alhambra-tickets.es, l’accès se fait avec créneau horaire prédéfini. Environ 6600 billets sont mis en vente par jour, seulement 1/3 est réservé à la billetterie sur place.

En ville

En ville, les possibilités sont nombreuses… Nous vous conseillons :
La Cathédrale de Grenade (XVI – XVIII) avec son mélange gothique (à extérieur), renaissance (à intérieur), baroque (les voûtes).
La Chapelle royale (Capilla Real) : vous y trouverez les tombes des rois catholiques Isabel et Ferdinand, Leur fille Jeanne et son époux Philippe Ier.
Basilique de San Juan de Dìos : certainement une des plus richement décorée d’Espagne ! Pas un millimètre de libre.
Les Teterías : Ce sont des salons de thé, qui vous offrent des pâtisseries arabes que vous pourrez déguster dans des salles sombres, décorées de voiles et de poufs.

Le soir

Le soir, l’incontournable, se sont les tapas ! Quelques conseils :
– Les tapas sont ordinairement servis dans les bars gratuitement avec votre boisson. Pour commencer, nous vous recommandons donc de ne pas commander à manger, mais plutôt de demander des cañas (petites bières). Vous verrez ensuite si vous avez encore faim !
– Evitez le centre (très touristiques) et privilégiez les bars dans lesquels se retrouvent les locaux, que vous repérerez sans difficulté.
– Soyez patients ! Ces lieux sont souvent bondés et bruyants et il n’est pas rare d’attendre un peu pour pouvoir rentrer.
Nous avons dîné chez Bodegas Castaneda.

Les quartiers

La Plaza Nueva, place qui est le cœur de Grenade. Pour plus de commodité, nous avons opté pour un hôtel à proximité de cette place qui a été notre point de départ vers tous les autres lieux.
l’Albaicin (ancien quartier musulman jusqu’au XVème siècle), au nord, ou vous trouverez le mirador Saint Nicolas vous donnera un très beau panorama sur l’Alhambra. Vous pourrez aussi vous perdre dans les nombreuses et étroites ruelles, calmes et pavées et admirez les maisons peintes blanc.

Nous vous conseillons de faire une halte au musée du peintre portraitiste belge Max Moreau, qui est aussi la maison qu’il a occupé durant les 27 dernières années de sa vie. Vous aurez aussi une magnifique vue sur l’Alhambra.

Enfin, Realejo (ancien quartier juif) au sud-ouest de la colline de l’Alhambra que nous n’avons pas eu le temps de visiter.