Amalfi, Italie

La côté Amalfitaine et ses villages

La côte amalfitaine, en italien : Costiera Amalfitana, se trouve dans la province de Salerne et commence tout de suite après la péninsule de Sorrente. Elle s’étend sur environ 25 km de côte dans le golfe de Salerne. Elle est connue pour son relief très accidenté, la beauté et la grande diversité de ses paysages et ses villages pittoresques. Elle tire son nom de la ville d’Amalfi, cœur géographique et historique de la côte. La ville est implémentée au fond d’une gorge s’ouvrant sur le port.

Un peu d’histoire

Amalfi était l’un des principaux port d’Italie, avec Gêne, Pise, Venise, entre le 9ème et 12ème siècle. Commerce de céréales, sel, esclave, bois… avec l’orient, l’Egypte et la Syrie notamment. Les marins d’Almalfi furent aussi les premiers à utiliser la boussole en occident. La ville a ensuite déclinée au long des siècles qui suivirent. Aujourd’hui c’est un village paisible et touristique.

Notre arrivée

Nous y sommes donc arrivés en bus, en passant par Salerne. Sur la côte Almafitaine, les rues sont étroites, peu pratiques en voiture et les distances trop longues pour être parcourues à pied. C’est pourquoi nous avons opté pour les bus. Vous pourrez aisément acheter des tickets aux vendeurs en face des arrêts de bus à Amalfi ou dans les bureaux de tabac.

L’hotel et la mer

Difficile de trouver le lieu idéal ! Nous voulions être proche, à pied, d’Amalfi, tout en ayant la vue sur la mer et au calme… Il a donc fallu nous éloigner. Notre choix s’est arrêté sur l’hôtel La Ninfa situé à 2km, au bord de la falaise, avec une vue splendide sur la Méditerranée. Très pratique, l’hotel dispose aussi de son propre arrêt de bus, avec des passages réguliers, ce qui vous permet de vous rendre jusqu’a Amalfi en quelques minutes.
Nous avons aussi eu la chance d’avoir une chambre située dans une petite maison indépendante de l’hôtel. Le jour, on pouvait observer la mer bleue. La nuit contempler les étoiles, avec un horizon infini.

En bas de l’hôtel et ces quelques 450 marches, nous avions la petite mais paisible plage Duoglio où nous nous baigné à plusieurs reprise. Le matin, nous avons aussi eu la possibilité de faire du Kayak le long de la côte, directement au départ de notre plage. Nous vous conseillons vivement cette excursion matinale qui est aussi une façon sportive et insolite de découvrir les alentours.

Que faire à Amalfi

En arrivant à Amalfi, que cela soit en ferry, en bus ou en voiture, vous atterrissez sur la rue principale, la Piazza Flavio Gioia. Autour, vous verrez de nombreux hôtels, des restaurants et une petite plage. Nous vous conseillons de vous y rendre en soirée. L’ambiance y est familiale.

En journée, en vous engouffrant dans la ville, à quelques pas, vous trouverez la place centrale avec son dôme (la piazza Duomo). Autour, vous trouverez plusieurs petites ruelles, de nombreuses petites boutiques de céramiques et de souvenirs…

En suivant les blanches et étroites ruelles et en montant ou descendant les marches sur plusieurs kilomètres, vous pourrez rejoindre les autres villages et avoir de beaux panoramas de la côte.

Où manger

A Amalfi, comme dans toute l’Italie, il faut éviter les restaurants touristiques. Pour une vue plongeante sur la mer, nous vous recommandons le Ristorante Cantina Del Nostromo. Pour un succulent plat de pâtes au coeur d’Amalfi, vous trouverez juste derrière le Duomo, la Taverna Degli Apostoli.

Autour d’Amalfi

A seulement quelques killomètres, vous trouverez Altrani, Minori, Priano… Mais surtout Ravello ou Positano.
Plus loin, il y’a de nombreuses possibilités de visite: Les îles de Capri, Ischia, ou les ruines d’Herculanum et de Pompéi ou encore la grande ville contrastée de Naples, mais nous y reviendrons…